Elles l’ont fait ! Ça y est ! Les Françaises tiennent enfin leur première médaille européenne, après avoir échoué si près du but lors de la dernière édition il y a deux ans. Elles sont venues à bout d’une équipe de Suède tenace sur le score de 3/1 grâce aux points apportés par QI Xuefei, Marie BATOMENE, Delphine DELRUE et Anne TRAN.

QI Xuefei, la valeur sûre.

Pour la quatrième fois consécutive, c’est à nouveau QI Xuefei qui a ouvert le bal. Bien mieux classée que son adversaire Ashwathi PILLAI (39ème contre 146ème), elle n’a aucune difficulté à empocher le premier set (21/15). Menée dans le deuxième set, elle puisera dans ses ressources et dans les encouragements du public pour finalement s’imposer 21/15  21/16. Premier point pour l’équipe de France.

Marie BATOMENE, plus forte que la douleur.

Deuxième à entrer sur le court central, Marie BATOMENE (92ème) a eu à se défaire de Rebecca KUHL (157ème). Un match à ne pas prendre à la légère. Le premier set aura été tendu jusqu’au bout. Marie, qui menait tout au long de la manche, s’est faite rattraper dans le money-time mais parvient à arracher ce premier set (21/18). Avec cette première manche dans la poche, l’ascendant psychologique de la Française aura été crucial. La Suédoise, obligée de forcer son jeu, a commis beaucoup trop de fautes. C’est donc bel et bien la Française qui remporte ce match, en serrant les dents sur la fin. Score final : 21/18  21/14.

« Je suis très contente mais très fatiguée. Physiquement c’était dur, surtout avec le stress, ça rajoute encore plus de tensions musculaires. Mais ça y est ! […] Ça fait du bien d’entendre tout le monde crier pour nous, c’est super cool. La médaille on y croit dur comme fer, c’est notre année ! ».

La France n’est plus qu’à un point de la victoire et donc de la médaille.

Yaëlle HOYAUX craque.

Marie BATOMENE l’avait dit : « on espère que Yaëlle va réussir à apporter ce troisième point ». Donnée favorite dans cette rencontre face à Edith URELL (365ème), Yaëlle HOYAUX avait toute la pression de l’équipe sur ses épaules. Un stress bien visible sur le terrain. Les jambes ne répondaient pas, les bras tremblaient un peu, les volants ne partaient pas exactement comme prévu. Difficile de jouer à son meilleur niveau quand on sait qu’on a une médaille européenne en jeu. La Française s’incline 14/21 13/21 au terme d’un match parfaitement maîtrisé par son adversaire suédoise.

France : 2 / Suède : 1. 

Delphine DELRUE et Anne TRAN offrent la médaille à l’équipe de France !

Yaëlle n’ayant pas réussi à ramener ce troisième point, c’était désormais à Delphine DELRUE et Anne TRAN de s’y employer. Face à elles, Emma KARLSSON et Johanna MAGNUSSON. La paire suédoise, 39èmes mondiale, a déjà affronté Anne Tran à plusieurs reprises (alors associée à Emilie LEFEL), sans jamais parvenir à s’imposer.

Dans une entame de match excellente, les Françaises ont rapidement pris une large avance au score pour s’imposer 21/15 dans le premier set. Soutenues par tout le public (plus de 2000 spectateurs aujourd’hui à l’Arena Stadium), les Bleues ont trouvé les solutions pour finalement délivrer l’équipe de France au bout de 42 minutes de suspens. Victoire des Françaises : 21/15  21/17. Le podium est assuré.

Anne TRAN : « Je suis vraiment super contente de notre parcours jusqu’ici. On a fait le boulot ! Enfin une médaille, c’est historique ! Je suis vraiment contente de l’équipe, et de jouer aussi ici devant ce public qui est incroyable. Vraiment c’est incroyable d’être sur le terrain, c’est vraiment génial. »

Delphine DELRUE : « Oui c’était vraiment cool ! On a vu que dans les tribunes c’était quasiment plein, du coup ça faisait plaisir de jouer devant les Français. Moi j’adore jouer quand il y a plein de bruit ! C’était vraiment énorme ! »

Ça y est ! L’équipe de France tient enfin sa première médaille et son premier podium chez les filles ! Quelle joie au sein du groupe France ! On crie, on se prend dans les bras. Une scène de liesse historique et que l’on espère voir à nouveau demain face au Danemark, en demi-finale. La médaille est acquise, maintenant reste à en connaître la couleur.

Rendez-vous donc demain à 10h pour une rencontre qui promet d’être spectaculaire.

 

Crédit : ON L’Agence | Mentions légales | Crédit Photo : ©FFBaD / BadmintonPhoto