Faciles vainqueurs de la Hongrie la veille, l’équipe de France a décidé de faire tourner les effectifs aujourd’hui contre la Turquie. Si Christo POPOV et Eloi ADAM ont fait leurs débuts hier, c’est aujourd’hui au tour de Samy CORVEE et William VILLEGER d’entrer en scène. Les jours se suivent et se ressemblent pour les Bleus puisque pour la deuxième fois consécutive, les Français se sont imposés sur le score sans appel de 5/0.

Toma Junior POPOV montre la voie

Pour l’aîné des frères POPOV, l’enjeu était important. Tout d’abord rapporter un premier point à l’équipe de France en affrontant Emre LALE, un joueur de niveau top 100 mondial. Mais ce match était également un moyen pour lui de se rassurer, après plusieurs déconvenues suite à des blessures.

Le premier set a été très accroché, avec beaucoup de tension sur le terrain, d’un côté comme de l’autre. Mené à la pause à 11, le joueur français a dû s’armer de patience. Porté par le public qui scandait son nom, il est parvenu à sauver plusieurs volants de set avant de finalement s’imposer sur le fil : 23/21. Un premier set très accroché mais qui n’était finalement qu’une mise. Une fois le gain du set acquis, il a joué en étant relâché et en confiance. Score final : 23/21 21/10.

« C’était mon premier match. Du coup au premier set je n’étais pas encore vraiment à l’aise dans le gymnase, c’était la première fois que je tapais sur le terrain. Puis petit à petit, même en étant mené, je savais que j’allais revenir. Et avec le public, le soutien, les coéquipiers, les encouragements derrière, ça ne pouvait que réussir ! On n’est pas tout seul sur le terrain. C’est comme au foot, il y a le douzième homme qui joue avec nous. […] C’est la première fois qu’on scande mon nom donc c’était vraiment cool. »

Eloi ADAM et Julien MAIO, la récidive

Tout comme Tomi juste avant eux, la paire ADAM/MAIO (78ème mondiale) a eu du mal à se mettre en jambe face à Mehmet CAPAR et Emre SONMEZ, à peine classés dans le top 200. Dans un premier set très accroché, on les a sentis tendus, crispés, moins sereins que la veille face à la Hongrie. Le jeu très agressif des Turques les a obligés à commettre des fautes. Il faudra attendre jusqu’à 21/19 pour voir la France s’imposer dans ce premier set. Mais une fois lancés, les Bleus se sont montrés intraitables. Quelques petites erreurs de précipitation, certes. Mais une domination globale sans équivoque et une deuxième victoire pour l’équipe de France : 21/19 21/13.

La France mène donc 2/0 sur la rencontre.

Lucas CLAERBOUT : et un, et deux, et trois zéro !

N’ayant pas pu réellement jouer la veille – son adversaire ayant abandonné au bout de 3mn – c’était aujourd’hui que Lucas CLAERBOUT a réellement débuté sa compétition. Opposé à Haktan DOĞAN, loin dans le top 600 mondial, le Français a rapidement su trouver la tactique pour dominer et prendre l’avantage. Un match facile sur le papier mais qui avait une importance cruciale : apporter le troisième point, synonyme de victoire, à l’équipe de France.

Dans un match maîtrisé de bout en bout, Lucas n’a pas laissé filer l’occasion. Il s’impose largement 21/11 21/6 et permet ainsi aux Français d’assurer la victoire et de confirmer leur rang de tête de série 3. France : 3 / Turquie : 0.

« Chaque point est important, donc il faut faire le job et être sérieux pour se préparer pour la suite. Forcément sur le papier j’étais favori. Après voilà, on joue à domicile, il y a un peu de pression, on joue pour l’équipe, on ne joue plus pour soi-même donc on espère vraiment rapporter le point.»

Samy CORVEE et William VILLEGER, le baptême du feu

Pour leur premier match dans le grand bain, les petits nouveaux William VILLEGER et Samy CORVEE ont eu à affronter Serdar KOCA et Serhat SALIM, une paire déjà expérimentée bien que moins bien classée. Les Français, stressés pour leur premier match, ont eu du mal à trouver leur rythme dans le premier set. Menés au score, ils ont réussi à revenir à hauteur de leurs adversaires avant d’être à nouveau dépassés dans le money-time. Ils perdent donc ce premier set d’un rien (19/21). Mais ils ne se sont pas laissés abattre. Une fois leurs marques prises, ils ont pu jouer de façon plus libérée. La crispation en moins, ils dominent alors complètement les échanges et gagnent le droit d’aller au troisième set. Un 3ème set qu’ils maîtriseront sans difficultés. C’est une entrée réussie pour les petits nouveaux : 19/21 21/13 21/13.

Samy CORVEE : « On est contents, on attendait notre première sélection et là on a eu l’occasion de jouer pour la première fois donc on est contents et fiers. Ce qui a fait la différence c’est le fait de pouvoir se relâcher au fur et à mesure du match. Dans le 2ème et le 3ème set on a réussi à se remettre dedans. On a regardé un peu de vidéos avant et on savait que l’échange se gagnait dans les deux ou trois premiers coups. Et justement avec le stress on n’était pas très lucides, on jouait beaucoup dans leurs raquettes. Mais dans le 2ème et 3ème on a réussi à contrer un peu ça et à jouer dans les espaces vides. »

William WILLEGER : « C’était un peu stressant pour notre premier match, c’est sûr. Mais il fallait quand même rester concentré et c’est ce qu’on a réussi à faire dans le 2ème et le 3ème set pour remporter le match. »

Arnaud MERKLE achève la Turquie !

La France menant déjà 4/0 dans la rencontre, le match d’Arnaud aurait finalement pu passer pour anecdotique. Loin de là ! C’est lui qui a infligé la défaite la plus cinglante à l’équipe turque. Murathan EKEN, son adversaire, n’avait pas l’ombre d’une chance. Menant 17/1 dans le premier set, Arnaud n’avait pas l’intention de s’attarder sur le terrain. Il n’aura eu besoin que de 25 petites minutes pour infliger une sévère correction au joueur turc. Victoire 21/5 21/9.

Les Français n’ont pas tremblé et sont désormais tournés vers la rencontre de demain (18h00) contre la Belgique. Une rencontre cruciale puisque le vainqueur se qualifiera officiellement pour les quarts de finale, tandis que le vaincu sera définitivement éliminé de la compétition.

Le détail de la rencontre ICI

Le classement du groupe ICI

Toutes les rencontres du jour ICI

 

 

Crédit : ON L’Agence | Mentions légales | Crédit Photo : ©FFBaD / BadmintonPhoto