Après leur succès de la veille face à l’Angleterre, les Bleues avaient à cœur de poursuivre sur leur lancée et de conforter leur première place du groupe. Pour cela il fallait battre la Biélorussie. C’est chose faite avec une victoire nette : 5/0.

Sur la composition de l’équipe de France pour cette rencontre, un seul changement à constater : Delphine DELRUE est laissée au repos, remplacée en double dame avec Anne TRAN par la toute jeune Juliette MOINARD qui va représenter la France pour la première fois chez les Seniors.

QI Xuefei, la force tranquille

Ce sont les simples qui ont ouvert le bal, en commençant par QI Xuefei. Pour son deuxième match de la compétition, la joueuse de l’équipe de France, 39ème mondiale actuellement, affrontait Alesia ZAITSAVA, une joueuse loin dans le ranking mondial (275ème). La logique des classements a été parfaitement respectée puisque la Française n’a eu aucun mal à se défaire de son adversaire (21/8 21/10). Elle apporte ainsi le premier point de la rencontre à cette équipe de France.

« ça fait longtemps que je n’avais pas joué contre elle donc je ne savais pas trop comment elle jouait. J’ai perdu trois points et après ça m’a permis d’être plus concentrée. Ce n’était pas un match très dur mais fatiguant quand même !»

La lionne Marie BATOMENE ne lâche rien

Un peu diminuée physiquement, à en juger par sa jambe droite entièrement recouverte de bas de récupération, la joueuse d’Aulnay-sous-Bois a pu compter sur son mental de guerrière et sur sa ténacité de lionne. Opposée à Maryana VIARBITSKAYA (n°376), elle a su rester concentrée et saisir les opportunités que son adversaire lui laissait pour dominer le match. Si la veille, elle se reprochait de ne pas toujours « jouer intelligemment », elle a su apprendre de ses erreurs et a, cette fois, pris les bonnes décisions aux bons moments. Elle s’est imposée en deux sets seulement : 21/15 21/15, et permet à la France de prendre un peu d’avance.

France : 2/ Biélorussie : 0.

Yaëlle HOYAUX apporte la victoire à l’équipe de France

La veille, Yaëlle HOYAUX avait été la dernière joueuse de l’équipe à entrer sur le terrain, sachant que la victoire était déjà acquise. Aujourd’hui elle arrive avec l’objectif d’apporter le point victorieux. L’état d’esprit n’était donc pas le même face à Julia BITSOUKOVA, malgré l’écart de classement (404ème pour la Biélorusse contre 137ème pour Yaëlle).

Dans un jeu propre et patient, elle empoche rapidement le gain du premier set (21/8) mais elle se relâche dans le deuxième set. Menée à la pause à 11, elle a pu compter sur les encouragements et les cris de ses coéquipières et des nombreux scolaires présents dans l’Arena Stadium aujourd’hui. Reboostée et concentrée, elle est finalement parvenue à prendre le dessus sur son adversaire. Score final : 21/8 21/17. Elle permet ainsi aux Françaises de remporter cette deuxième rencontre et d’assurer leur 1ère place dans ce groupe 3.

Vimala HERIAU et Margot LAMBERT, au-dessus !

La jeune paire de double dame française, désormais 67ème mondiale, lancée sur sa série de victoires en compétition, a pu entrer sur le terrain sans pression, sachant la victoire déjà acquise. Dans un jeu relâché et assuré en même temps, les Françaises n’ont laissé aucune chance à leurs adversaires Anastasiya CHERNIAVSKAYA et Alesia ZAITSAVA. En moins de 30mn, elles ont confirmé la supériorité de l’équipe de France dans cette rencontre en s’imposant nettement en deux sets : 21/9 21/12.

Baptême réussi pour Juliette MOINARD, associée à Anne TRAN

C’était la première fois que la jeune joueuse de 18 ans, Juliette MOINARD, portait les couleurs de l’équipe de France chez les Seniors. Associée dans une paire inédite à Anne TRAN, elle a parfaitement réussi son début de compétition. Les deux joueuses sont parvenues à se trouver et à produire un jeu propre et efficace face à Julia BITSOUKOVA et Maryana VIARBITSKAYA, 178èmes mondiales.

Stressée pour son premier match, Juliette a pu compter sur le soutien et l’expérience de sa partenaire pour la rassurer et lui permettre de pouvoir jouer en toute décontraction.

Juliette MOINARD : « C’était plutôt sympathique de jouer avec une ancienne de l’équipe. Très stressant au début ! Mais avec les filles qui encouragent derrière, c’était plutôt cool finalement de faire ses débuts. […] Rentrer sur le terrain à 4/0 c’est soulageant parce qu’on se dit qu’on n’a pas le point en or. Ça permet de se libérer ! Même si être sur un terrain senior, devant un public et étant filmé, ça reste très stressant pour moi. »

Anne TRAN : « C’est vrai que Juliette était un petit peu stressée avant le match. On a pu en parler et mettre en place un jeu qui nous convenait. On sait un peu comment joue l’autre donc c’était vraiment très agréable de jouer avec elle. faut rester concentrée tout le temps, même contre des adversaires sur lesquelles on est favorites. On l’a très bien fait aujourd’hui et je suis très contente de Juliette, comme de moi.

France : 5 / Biélorussie : 0.

Grâce à cette nette victoire, la France conforte sa première place du groupe et commence à entrevoir les quarts de finale. Une victoire demain contre Israël validerait définitivement leur ticket pour les phases finales.

Le détail des rencontres ICI

Le classement du groupe ICI

Les rencontres de la journée ICI

 

 

Crédit : ON L’Agence | Mentions légales | Crédit Photo : ©FFBaD / BadmintonPhoto